Thèmes Marquer toutes lesDécochez toutes les nouvelles

ministras.jpg

Le Ministre des Affaires étrangères

Linas Linkevičius

L'agenda du Ministre cv Twitter
Actualités Imprimer RSS

Le ministre lituanien Linas Linkevičius a souligné la contribution de la Lituanie à la garantie de la paix et de la sécurité au Mali

Créé 2019.09.26 / Mis à jour: 2019.09.26 15:23
    Le ministre lituanien Linas Linkevičius a souligné la contribution de la Lituanie à la garantie de la paix et de la sécurité au Mali

    Le 25 septembre, le ministre lituanien des Affaires étrangères Linas Linkevičius a pris la parole lors d’une réunion de haut niveau des Nations unies, où ont été discutés les défis du Mali et du Sahel ainsi que les mesures nécessaires dans la lutte contre la diffusion des idéologies radicales des groupes extrémistes.

    « Le chômage des jeunes, la migration, une émancipation insuffisante des femmes et de nombreux autres facteurs font monter les tensions entre les communautés. La force conjointe du G5 Sahel déploie des efforts considérables dans la lutte contre des menaces qui dépassent les frontières des pays, mais il faut accroître les efforts et assurer une totale sécurité en tenant compte des principes essentiels des droits de l’homme », a déclaré L. Linkevičius. Le ministre a indiqué que la Lituanie contribue également au maintien de la paix au Mali et envoie ses militaires à la mission de maintien de la paix des Nations unies MINUSMA.

    Lors de sa visite à New York, le ministre des Affaires étrangères a également rencontré avec le Président Gitanas Nausėda le Secrétaire général des Nations unies António Guterres. Lors de la rencontre, les représentants lituaniens ont exprimé leur soutien à l’action des Nations unies et à la nécessité de renforcer le multilatéralisme et un système international fondé sur des règles. Les priorités les plus importantes de la Lituanie aux Nations unies, la garantie de la paix et de la sécurité, la coopération régionale en Europe et l’importance de la mise en œuvre des objectifs du développement durable ont aussi été abordées avec le dirigeant des Nations unies.

     

    Recevoir la lettre d’information